Accueil > Automobiles > À nous les chouettes anglaises

À nous les chouettes anglaises

Retour au musée Matra

vendredi 20 octobre 2023, par Michel Bovani

Le 20 septembre 2023, en route pour l’espace automobile Matra, à Romorantin, pour visiter l’exposition de l’année, consacrée aux automobiles anglaises.

Il est connu que Les Anglais entretiennent avec l’automobile un rapport particulier où se mélangent affection (le pronom féminin she est souvent utilisé plutôt que le neutre, comme pour les bateaux), passion et indulgence. Indulgence vis à vis des pannes, et aussi d’un certain manque d’étanchéité, qu’il s’agisse d’huile moteur ou de pluie. Bien sûr, il ne faut pas généraliser : tous les véhicules ne sont pas concernés, loin de là, mais la réputation est bien là ! La notice de l’exposition fait d’ailleurs remarquer qu’en accord avec le célèbre flegme britannique, un peu de pluie n’est pas un problème et qu’une bonne partie des autos présentées est constituée de cabriolets.

MG TF — 1954 (2)

Cette production automobile britannique est aussi teintée d’un réel éclectisme, puisque le Royaume-Uni produit aussi bien des Rolls Royce, véhicule d’apparat s’il en est, que des sportives de luxe, telles les Aston Martin, ou encore des véhicules plus extrêmes tels ces improbables tricycles que leurs deux places assises côte-à-côte rattachent de justesse au genre automobile.

Rolls Royce Phantom I — 1928 (1)
Aston Martin DB2 — 1952
Tricycle Tricking Superlight mk 1 — 1978 (1)

Comme toujours au musée Matra, il a été fait usage de mannequins en costumes d’époque pour mettre en valeur les modèles présentés. Personnellement, je n’apprécie que moyennement, mais cela renforce sans doute l’ambiance particulière de ce musée.

Morris Mini Prototype — 1959
Rolls Royce Phantom VI — 1969

Je rends assez régulièrement visite à ce musée (de même qu’au musée des 24 heures du Mans et au musée automobile de Valençay), si bien qu’en général je visite l’exposition en cours sans revoir entièrement l’exposition permanente, à propos de laquelle je fais une sélection. Mon choix s’est porté cette fois-ci sur la salle des moteurs, qui baigne dans une sympathique pénombre contrastant agréablement avec la lumière naturelle abondante dont bénéficie le hall principal.

Moteur V12 Matra (1)

Portfolio